La cité de Silit est particulière... dirigée par une royauté de succube et d'incube, la luxure est loin d'y être un péché, et est même un art de vivre !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Konrad, l'alchimiste qui a du swag

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Konrad, l'alchimiste qui a du swag   Mer 19 Sep - 20:32

Seuput
Konrad
Groupe : Citoyen
Âge : 520ans
Race : Incube
Métier : Alchimiste proxénète
Orientation sexuelle : Hétéro

▬ ft. personnage de Emalf (Gray Garden) Images

Nom complet : Konrad Seuput
Groupe : Citoyen
Signes distinctifs : Il a souvent un look assez enflammé et des lunettes de soleil, toujours des lunettes de soleil.



Comment définir Konrad, cet amas d'improbabilité? En premier il est terriblement narcissique: c'est lui le plus beau, c'est lui le plus fort et il est très imbu de sa personne. Cependant il faut admettre qu'il a un coeur gros comme ça, il ne supporte pas la souffrance et il fera tout pour venir à bout de toutes formes de maladie, bien qu'il sache que c'est évidement impossible. Ainsi il se tue souvent à la tache, obligeant son assistante ou l'une de ses esclave à devoir le porter au lit quand il s’effondre de fatigue dans son labo, ou encore le forcer à prendre du repos, c'est d'ailleurs les seules avec qui il peut partager de petits moments de faiblesses de temps en temps.

Cependant, égo oblige, il fera croire que son savoir est inné, il fera penser qu'il est fainéant et qu'il ne fait jamais rien. Il est très doué dans son domaine qu'il n'hésite pas à faire partager quand il trouve un bon remède ou quelque chose d'important, bien entendu si il met accidentellement au point une drogue il ne le diffusera pas, par contre son éléxir contre la gueule de bois c'est une tuerie.

Car oui, c'est un gros fêtard qui adore organiser et participer à ses soirées, surement un moyen d'échapper à la pression qu'il met sur ses épaules, il est du genre à boire beaucoup et à faire beaucoup de paris, puisqu'il est extrêmement joueur: plus le jeu est risqué pour lui, plus ça l’excite, enfin quand ça ne met pas son temps de travail, ses revenus ou ses travaux en péril: après tout des vies sont a sauver.

Comme tout incube, à plus forte raison quand on tient une maison close, la luxure est une activité à temps plein pour lui, bien qu'il se laisse souvent tenter au plaisir de la chair tout en travaillant, après tout si il y avait un bureau c'est pour passer en dessous non? Cependant, il adore faire languir ses partenaires pour qu'elles le supplie de les prendre...Surtout qu'avec toutes ses créations, il possède de bons aphrodisiaques, bien que certains soient trop puissants pour qu'il puisse les partager, cela n'empêche pas qu'il les garde pour lui.




Si Konrad est né à Silith comme une bonne partie des succube, ce n'est pas pour ça qu'il y est resté toute sa vie, très jeune ses parents sont mort suite à un poison magique fait par un gars que sa mère avait éconduit toute sa vie, laissant Konrad seul, il fut adopté par la suite par un phénix qui le prit sous son aile. Cependant le protagoniste de l'histoire avait alors le coeur rempli de haine et de rage, alors son nouveau mentor le fit s'occuper...des plantes. Il devait en prendre soin, tout les jours. Ce rituel suivit pendant des semaines prit un sens pour le jeune incube lorsque son mentor lui fit faire une potion permettant, une fois appliqué sur la peau,  la rendait rouge temporairement, totalement inutile mais qui donna des possibilités au jeune homme: on pouvait faire tant de chose avec l'alchimie, y comprit guérir.

Il se mit à apprendre auprès de son père adoptif la magie du feu ainsi que ses déclinaisons, des "flammes d'alchimistes" comme il le disait, des flammes de différents degrés, allant de celles que n'importe qui pouvait tenir en main à celles tellement chaude qu'il était compliqué d'approcher, à celle tellement froide qu'on dirait un genre de glaçon mais qui glace pas, juste froid. S'éloignant ainsi totalement de la voie du feu destructeur, la seule raison d'être de cette magie était de lui permettre plus de souplesses dans ses créations, lui permettant de gagner des heures non négligeables, surtout pour refroidir les préparations.

Cependant, il savait que sur certains points l'alchimie n'égalerait jamais la magie, peut importe ses efforts, mais il ne voulait pas qu'un jour d'autres héritent de la même destinée que lui. Après avoir harce... gentiment demandé à son mentor, il eut l'autorisation de parcourir le monde, à la condition d'embarquer avec lui une esclave pour qu'il ne soit pas trop sans relations sexuelles, ce qui craignait un peu pour un incube, ainsi il acheta sa première esclave: une phénix appelée Yoko.

Son périple fut long, très long plus de 300 ans pour être exact, il avait parcourut le monde, engrangeant un maximum de savoir, de compétences pour progresser. A l'autre bout du monde, il était resté 100 ans avec un étrange sage d'une espèce ailée qu'il ne connaissait pas qui l'avait formé à la magie de la lumière. Enfin il avait ce qu'il avait voulu étant jeune, le pouvoir de sauver ses parents...Trop tard bien entendu, mais cette fois il pourrait sauver son prochain. Même si il savait que le poison avait été trop rapide pour que ses parents puissent demandé de l'aide il empêchera ça de se rroduire à nouveau, mais il ferait en sorte que tous sachent qu'il peut les aider à guérir et gratuitement.

A son retour à Silith, il avait mit assez d'argent de coté pour préparer la suite de ses idées, il acheta deux larges bâtisses, l'une à coté de l'autre. La première était son laboratoire, où il avait acheté tout un tas de plantes et d'équipement pour ses recherches, la seconde était un bordel qu'il allait tenir...Car soigner les gens gratuitement était une chose, ses recherches étaient une chose, mais il fallait qu'il ait une source de revenu pour ça et de ce fait, autant taper dans ce que les incubes savent faire de mieux.

Pour l'aider dans tout ça, il prit une assistante humaine dénommée Tharja qui était totalement asociale mais qui s'était peu à peu ouverte à l'incube. Il eut aussi...Une seconde esclave humaine appelée Blair qui le supplia de la prendre en esclave en découvrant qu'il tenait un bordel, outre le fait de servir Konrad c'est elle qui a la charge de "tester la marchandise" quand un homme est recruté pour son bordel.

Ce tandem lui permit de se faire un nom, des connexions avec la famille royale ainsi que pas mal de relations. Mais comme le destin est joueur, lors d'une visite à son bordel il tomba nez à nez avec l’assassin de ses parents. Ce dernier n'eut pas le temps de réagir, le gentil Konrad laissa sa place à un homme sans pitié dont les flammes se mirent immédiatement à léger le corps de l’assassin qui hurlait alors que ses employés étaient en paniques, et alors qu'il allait porter le coup de grâce à l'homme qui lui avait prit sa famille il se vit dans le reflet des lunettes de sa cible. Un bête reflet qui lui fit couler une larme et arrêter les flammes: ce qu'il avait vu dans son reflet n'était pas différent de ce qu'il souhaitait détruire. Il conduit l'homme brulé après l'avoir soigné aux autorité et il ne sortit pas de sa chambre pendant quelques semaines. Yoko avait fait en sorte de tenir le bordel et elle avait expliqués les raisons aux employés.

Une fois remit, il ne laissa rien transparaitre, redevenant de Konrad gentil tant apprécié, plus jamais il dresserait ses flammes contre un être humain... Maintenant et à jamais, ses flammes ne seraient d'un outil vers la guérison des malades.

Histoire
Pseudonyme : Aoi
Âge : 22
Découverte du forum : Eon, Aura et Nyroc. Oui Nyroc, on se connait, et si tu ne me reconnais pas TU RECONNAITRA BRIIGITTTTTEEEE *sort sa hache*
Commentaire : FABULOUUUUUUUUUUUUUUUSSSSS
Code du règlement :


Petit résumé coté magie:
-Magie de lumière, apprit par un vieux sage durant 50 ans au point qu'il peut soigner des malédictions
-Magies de flammes (j'ai un doute sur le fait que cette version passe): là où les flammes habituelles détruisent ils s'en sert comme variante pour ses potions: flammes froides, tièdes, chaude ect pour avoir les températures idéales et gagner un temps fou.

Vu que j'ai eut peur d'oublier des trucs, j'ai choisit de faire simple et de pas entrer dans les détails pour pas faire d'incohérence



Dernière édition par Konrad Seuput le Dim 30 Sep - 21:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Éon Cavendish

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 07/04/2018
Age : 22

Fiche d'identité
J'appartiens aux...: Citoyens
Emploi: Garde personnel de la grande prêtresse de Sünd
Maître/Esclaves:

MessageSujet: Re: Konrad, l'alchimiste qui a du swag   Mer 19 Sep - 20:41

Bonsoir et bienvenue Konrad. Je vais m'attelle à la lecture de l'histoire. Je te dirai quand ce sera bon.

_________________


" Si vous ne me connaissez pas, c'est que mon travail est accompli. "
Eon vous aborde en #CF3030
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Konrad, l'alchimiste qui a du swag   Mer 19 Sep - 22:12

Modif sur la magie du feu et des malédictions faites
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Konrad, l'alchimiste qui a du swag   

Revenir en haut Aller en bas
 
Konrad, l'alchimiste qui a du swag
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» débardage par "Pully" ??
» Tour of Oman (du 17 au 22 février) - 2.1s
» [SURF - GoPro 4 Black] Swing, Swag and Surf (Bretagne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Silit, Cité aux Mille Vices :: Administration :: Gestion des personnages :: Présentations-
Sauter vers: