La cité de Silit est particulière... dirigée par une royauté de succube et d'incube, la luxure est loin d'y être un péché, et est même un art de vivre !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les espèces

Aller en bas 
AuteurMessage
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:48

Ceux qui font tourner le monde
Au sein de ce monde se côtoient de nombreuses races : humains, elfes, succubes et incubes, fées... trop pour pouvoir toutes êtres comptées ! C'est pourquoi vous pourrez trouver, ici, la liste des races incarnées par les joueurs, ainsi que, en-dessous, ces dernières plus en détail... il s'agit donc d'un sujet qui sera mis à jour régulièrement !

L'âge adulte : Pour éviter d'avoir à donner un âge précis pour l'âge adulte de chacune des races du forum, il sera considéré que pour les races multiséculaires, voire multimillénaires, un individu est considéré comme étant un adulte lorsque ce dernier a atteint entre un quart et un cinquième de son espérance de vie moyenne. Ainsi, on considère qu'une succube est majeure autour de ses 200/250 ans, tandis que pour un elfe, on aura plutôt tendance à se situer entre 400 et 500 ans !

Note concernant le métissage : Les races peuvent toutes se reproduire entre elles. L'enfant sera de la race de la mère, certains des traits de la race du père se manifestant ou atténuant les traits de la race de l'enfant. Par exemple, un enfant humain avec du sang elfe dans les veines pourra présenter des oreilles pointues, et une affinité à la magie réduite. Il n'est donc pas nécessaire d'en faire mention dans la partie race de la fiche, à moins que le dit métissage ait une influence particulière sur le personnage (un orc capable de faire usage de faibles magies par exemple...), puisqu'un hybride est forcément de la race de sa mère !

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Sünd le Lun 11 Juin - 2:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:49

Succubes & Incubes

Biologie
Les succubes et les incubes sont... bien évidemment une seule même race, celle des démons des rêves ! Les mâles sont des incubes, tandis que les femelles se font appeler succubes. En tant que démons, ils sont capables de vivre quelques centaines d'années sans difficultés, avec les plus vieux d'entre eux capables même d'atteindre le millénaire d'existence. En tant que démons de la luxure, ils se nourrissent de tout ce qui y a rapport : les fluides, bien entendu, mais également le plaisir, les orgasmes qu'ils provoquent, et le désir. Cependant, les viols et ce qui en découlent, à l'inverse, dégagent une énergie qui les rend malade, les affaiblit, et à la longue agit comme un poison, expliquant pourquoi le viol est le plus grave crime qui puisse être commis dans la loi Silitienne. En raison de ces particularités, nombre de succubes et d'incubes préfèrent régler leurs différents dans un lit quand ils se sentent sur le point d'en venir aux mains, celui parvenant à épuiser l'autre en premier (en d'autres termes à provoquer le plus d'orgasmes à son partenaire) étant le vainqueur de l'affrontement. Physiquement, ils ne sont pas si différents d'êtres humains dans leur anatomie générale mais de façon générale sont bien plus beaux qu'eux, crées pour plaire et attirer, bien qu'il n'est pas rare que leur poussent cornes, queues et ailes de démons ou que leur peau prenne une teinte inhabituelle, et en dehors de Silit, ils sont l'une des races les plus faibles existantes si on ne s'intéresse qu'à leurs capacités au combat.

Capacités communes
Succubes et incubes ne sont pas démons du monde des rêves pour rien. La capacité pour laquelle ils sont le plus connus est l'envahissement des rêves de leurs victimes. Dans le monde des rêves, ils sont maîtres absolus, à un détail près... Ils changent de sexe. Les succubes deviennent des incubes, et les incubes des succubes, dans les rêves des autres.

L'énergie dégagée par l'excitation sexuelle, les orgasmes, et tout ce qui leurs sont liés en trop qu'ils ne peuvent absorber pour se nourrir alimente leur pouvoir magique et les rend plus puissants, expliquant pourquoi, à Silith, mages incubes et succubes sont bien plus puissants qu'ils ne le seraient dans le reste du monde.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:50

Humains

Biologie
Les humains sont la race la plus répandue dans cette partie du monde. Sans talents, ni faiblesses particulières. Ils ont une espérance de vie qui dépasse rarement la centaine d'années, pour les plus âgés d'entre eux, et sont comparativement faibles aux autres races. Qu'est-ce qui fait leur force ? Leur nombre et leur absence de spécialisation. Les humains se reproduisent vite, et puisqu'ils n'ont aucune spécialité, ils peuvent choisir de se spécialiser où bon leur semble. Artisans, mages, combattants, les possibilités sont quasiment infinies pour eux !

Capacités communes
Les êtres humains n'ont aucune capacité propre à leur race à proprement parler. Cependant, ils ont une certaine affinité pour la magie qui fait qu'ils sont de très bon mages, si on compare avec le niveau qu'un mage d'une autre race est capable d'atteindre avec le même temps d'apprentissage.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:51

Elfes

Biologie
Race à la longévité extrême, les elfes vivent en moyenne entre 1500 et 2000 ans. A cause de cette extrême espérance de vie, leur fertilité est très basse, et les enfants, dans la culture elfe, sont vus comme des cadeaux des dieux qui doivent être chéris et élevés par l'ensemble de la communauté jusqu'à l'âge adulte, où ils pourront voler de leurs propres ailes. Leurs peaux varient largement en couleur, mais ils sont tous caractérisés par de longues oreilles pointues, et une capacité à voir sans difficulté à la lumière de la lune comme en plein jour.

Capacités communes
Les elfes sont, sans aucune exception, tous nyctalopes. Ils ont une forte affinité avec les esprits et le monde spirituel en général, mais font de très mauvais mages. Cependant, ils jouissent presque tous d'une grande force physique et d'une agilité hors pair, en faisant de très bons combattants.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:52

Loups-garous

Biologie
Pareils à des loups (d'aucun de mauvaise foi diront également des chiens sur certains points), les loups-garous sont à mi-chemin entre l'être humain et le loup. Ils ont esprit de meute très développé, et suivent ainsi une hiérarchie très stritcte au sein d'une même famille, assez similaire à celle retrouvée dans les armées, faisant, de façon générale, d'eux d'assez bons soldats, naturellement disciplinés. Leurs sens sont aiguisés pour être smilaire à ceux de loups, et si le degré auquel ils ressemblent naturellement au loup varie de la simple possession d'oreilles et d'une queue, à être carrément recouverts de fourrure, ils ont tous une espérance de vie similaire à celle des êtres humains, quoi qu'un peu plus élevée, qui dépasse rarement les 120 ans.

Capacités communes
S'ils ne se changent pas en créature couverte de croc et de fourrure à la pleine lune, cette dernière a malgré tout une influence notable sur eux, les rendant plus agressifs, mais aussi plus forts. Ils deviennent également capable de librement passer de leur forme de base à celle d'un (très) gros loup à volonté durant cette fameuse nuit, et de façon plus espacée car épuisante en dehors.
Codage par Libella sur Graphiorum


Loups-garous Écorchés

Biologie
Plus rares encore que les albinos, voici venir les Lycanthropes Écorchés, pouvant tout aussi bien descendre de l'union de deux Loup-Garous normalement constitués - c’est franchement pas de bol pour les parents ! - que de l'union d'un Lycan avec un autre Écorché. Une légende vaseuse chez les velus à crocs prétend que ces abominations sans poil - et sans duvet aucun, bien entendu - sont synonymes de mauvais présage pour la meute dans laquelle ils sont nés.
Généralement, les créatures nées « écorchées » sont reconnaissables par leur chevelure rousse, qui tire fortement vers le rouge sanglant, et leurs pupilles d'une couleur similaire.
Sous leur forme humanoïde, les Écorchés ne détiennent aucun attribut canin visible (oreille, queue, etc...) mais leurs sens respectifs ne sont pas moins affûtés que ceux des Loups-Garous.
Quand ils adoptent leur forme animale, les Lycanthropes Écorchés deviennent ce qui ressemble fort à s'y méprendre à des Chiens des Enfers : une musculature saillante sans un soupçon de peau, des crocs proéminents sous un énorme museau, ainsi que deux paires de griffes crochues à chaque pattes. Sachez cependant que le changement de forme initié par un Écorché n'est JAMAIS sans douleur, et cela dans un sens comme dans un autre. Ils ne s'y accoutument pas davantage avec le temps.
En ce qui concerne leur espérance de vie, celle-ci est sensiblement inférieure à celle des humains pour une raison bien particulière : au cours de leur existence, la succession des passages d'une transformation à une autre pour un Écorché devient de plus en plus éprouvante pour le corps. Un phénomène qui, sur le long terme, favorise l'usure.

Capacités communes
Pourvus d'un souplesse et d'une agilité à toute épreuve, les Écorchés sont naturellement plus avancés que leurs «congénères à poils». En revanche, ils sont terriblement instables (les émotions jouent un rôle essentiel dans leurs transformations) et très souvent rongés par une faim difficilement répressible. Ils sont donc bien moins endurants que les Lycanthropes. Et cet handicap-là ne s'arrange pas car, bien que dotés d'une fantastique capacité d'auto-régénération, les Écorchés doivent, pour bénéficier de cette prodigieuse faculté, puiser dans leurs réserves d'énergie. Ainsi, s'ils ont l'air robustes de corps, là n'est pas vraiment le cas puisque, avec leur chair à vif, ils souffrent en permanence et bénéficient de moins de protection qu'un Loup-Garou.
Par ailleurs, en plus d'être de véritables gloutons, ils se dessèchent d'autant plus rapidement en adoptant leur forme de loup. Et quand la colère, la peur ou toute autre émotion négative vient à les pousser par-delà les limites instaurées par leurs corps, les entrailles d'un Écorché se mettent à rougeoyer. Le contrecoup d'une mutation chez les Lycanthropes Écorchés n'est jamais à négliger, allant de simples crampes ou de douleurs intenses et diverses à une perte totale de connaissance - ceux-là varient en fonction de la durée.
A l'instar des Loups-Garous, la pleine lune à une forte influence sur la force et l’agressivité des Écorchés.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 6 Avr - 23:53

Vampires

Biologie
Une peau de couleur pâle, presque cadavérique, des yeux de couleur variable mais qui, lorsqu'ils se nourrissent deviennent nécessairement rouges, et une certaine crainte du soleil qui, bien vite, les brûle et les agresse ? Bingo, vous parlez à un vampire. Le soleil n'est pas mortel pour eux, pas plus que l'ail d'ailleurs, mais ils sont très sensibles à la chaleur et aux lumières vives, qui bien vite finit par les brûler, aussi préfèrent-ils sortir de nuit ou avec une ombrelle pour éviter ces inconvénients. Des canines sur-développées pour leur permettre de mordre ? Check. Une longévité extrême, qui, à l'image de celle des elfes, peut atteindre jusqu'à 2000 ans ? Check aussi.

Capacités communes
Ici, il n'est pas question de morts-vivants mais de créatures belles et bien vivantes, au sang chaud ! S'ils n'ont pas impérativement besoin de se nourrir de sang, ce dernier reste un mets de choix qui les aide à rapidement récupérer de leurs blessures, et ils dégagent une odeur, discrète pour ne pas dire quasiment indétectable, que les animaux parviennent cependant sans peine à repérer, qui les pousse généralement à éviter leur compagnie, à de rares exceptions près comme les chauve-souris qui semblent à l'inverse tout particulièrement apprécier cette très discrète senteur.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Lun 9 Avr - 15:33

Orcs

Biologie
Les Orcs sont des créatures humanoïdes qui semblent souvent partager des traits avec les races bovines ou porcines. Si la plupart des mâles sont grands, forts et de couleurs toutes autres que chair, les femelles ne sont pas moins impressionnantes en taille et en stature. La plupart dépassent le mètre quatre vingt et possèdent une force herculéenne, ainsi qu'une corpulence plus que visible, toute en muscles pour les mâles et en courbes musclées pour les femelles.

Comme les animaux dont ils partagent les caractéristiques, la plupart des Orc mâles possèdent des défenses leur sortant de la bouche, plus elles sont impressionnantes, plus elles sont attirantes pour les femelles (celles ci regarderont d'ailleurs toujours les dents d'un partenaire potentiel, Orc ou non).

Possédant un corps tout de muscles, leur chaleur corporelle est souvent supérieur à 40C°, les forçant à ne porter qu'un minimum. Mais le fait de porter leurs trophées sur le corps leur tient bien assez souvent chaud, leur permettant de passer outre l'usage des habits les plus conventionnels (d'ailleurs voir un Orc porter des vêtements couvrant tout son corps est souvent plus que suspect).

La caractéristique principale des Orc est leur amour de la bagarre. Ils s'y adonnent dès que possible, parfois juste pour s'amuser. Ce sont des brutes qui ne s'amusent jamais autant que sur un champ de bataille. Il n'y a pas de plus grand honneur que de mourir au combat, et souvent les vieux Orcs demandent un combat aux plus jeunes et vigoureux pour partir dignement.

Les Orcs sont pour la plupart polyamoureux, et il n'est donc pas rare de voir un mâle avec plusieurs femelles (rarement l'inverse, seules les plus féroces femelles peuvent se voir dominantes). Leur espérance de vie moyenne, s'ils ne meurent pas au combat, est d'environ 200 à 250 ans

Capacités communes
La principale caractéristique des Orcs est leur résistance à pratiquement tout type de magie, sauf les plus importantes et élevée: leur peau rejette la plupart des attaques magiques. Notons également une grande force physique qui leur permet de soulever, pour les plus faible, une fois leur poids, et pour les plus fort jusqu'à quatre fois leur poids.
Les Orcs sont incapables de magie eux même, et cela ne les intéresse pas particulièrement, préférant largement le tranchant d'une lames à la "fourberie" de la magie.

Dans l'ardeur de la bataille, il est possible pour un Orc d'entrer dans un état Berseker, leur corps perdant alors toute sensibilité à la douleur. Ils n'en sont pas moins blessés, ils ne sentent juste plus la douleur et se laissent aller à une rage sanglante plus que meurtrière et ce jusqu'à ce qu'ils poussent leur dernier souffle (ou soient arrêtés et leurs ardeurs refroidies).
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Dim 15 Avr - 14:21

Phénix

Biologie
Les phénix sont de grands oiseaux de feu dont l'envergure peut atteindre les 2 mètres au maximum. Ils possèdent un plumage flamboyant, arborant une palette de couleur qui court du rouge le plus sombre à l'or le plus pur. Comparé aux autres races, ils sont chauds, leur température corporelle normale étant de 45°C.
Même si leur mode de copulation correspond à celui des mammifères, ils pondent bel et bien des œufs. L’œuf se forme dans le ventre de la mère et est pondu au bout de trois semaines. L’œuf éclot au bout de trois mois avant d'éclore pour donner un oisillon. Un phénix n'acquiert sa capacité à se transformer en humain qu'à l'orée de l'adolescence, vers ses douze ans. Par ailleurs, les Phénix possèdent une longévité équivalente à celle des humains pour chacune de leurs renaissances. S'ils meurent de vieillesse et que leur corps est immolé selon leur tradition, ils renaissent et recommencent ainsi une nouvelle vie.

Les Phénix apprécient particulièrement les climats chauds ou tempérés, mais leur température élevée les rend extrêmement sensibles au froid. Et s'ils ne craignent pas réellement la mort, en revanche il faut absolument que leur corps soient brûlés, sans quoi ils sont incapables de renaître. De fait, tout Phénix, s'il décède hors de son île natale, doit s'assurer que son corps puisse être rapatrié vers son île dans le meilleur des cas, car d'une renaissance à une autre, les Phénix perdent leurs souvenirs. Il revient donc à leurs congénères de leur raconter toutes leurs anciennes vies, ce qui représente une énorme masse d'information pour les créatures les plus anciennes. Il arrive que certains recherchent cet oubli, mais ce cas est très rare. Les Phénix sont très attachés à leur histoire, bien qu'elle soit exclusivement de tradition orale. Cette absence de support de l'information a conduit à une mémoire extrêmement développée, ils mémorisent ainsi très facilement ce qu'ils apprennent dans chacune de leurs incarnations.

Chaque phénix possède sa chanson  qui relate les événements importants de ses vies. Ainsi, chaque phénix développe sa propre saga. La plus grande peur des Phénix n'est donc pas la mort mais la solitude : Il faut absolument que quelqu'un connaisse sa saga avant sa mort, de manière à ce qu'on puisse la lui apprendre lors de sa nouvelle vie.

Capacités communes
Les Phénix  pondent des œufs, et sont capable de renaître de leurs cendres. Tant que le cycle des renaissance n'est pas rompu, on peut arriver à une durée d’existence théoriquement infinie. Il est cependant très facile de rompre le cycle des renaissances : tant que le phénix n'est pas réduit en cendres, il ne peut pas renaître. Le seul moyen de tuer définitivement un phénix en détruisant son corps est de le plonger dans un volcan.

Ils phénix possèdent une forte affinité avec la magie de feu, mais sont parfaitement incapables de manier toute autre forme de magie.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Lun 30 Avr - 2:24

Fées

Biologie
Les fées font sans doute partie des peuples mortels les plus secrets et méconnus existant. La légende veut qu'ils soient nés dans l'Eden, le jardin de la divinité primordiale de la terre et s'en soient échappés pour se mêler aux autres peuples. Ils n'en restent pas moins que ces êtres ailés sont incroyablement petits, ils dépassent rarement les quarante centimètres pour les plus grand de leur race, et extrêmement fiers, pour ne pas dire orgueilleux ! Cependant, pour pouvoir interagir avec les autres peuples mortels, les fées sont capables de prendre une taille bien plus importante, les mettant au même niveau qu'un être humain. Sous cette forme les ailes d'insectes qu'ils possèdent habituellement disparaissent, et leur force physique se développe proportionnellement, au point qu'ils n'ont rien à craindre de la plupart des agresseurs potentiels, bien qu'en échange leur affinité à la magie se retrouve sévèrement réduite. En moyenne, une fée vit autour des mille ans, et ne semble pas physiquement vieillir une fois l'âge adulte atteint. Leurs cadavres ne se décomposent pas.

Capacités communes
•Chaque fée a la possibilité de passer librement entre sa taille d'origine et sa taille humaine. Leur taille humaine les prive de leurs ailes et les empêche de librement utiliser la magie.
•Il ne s'agit pas de magie, mais leur simple présence a un effet sur la flore environnante et permet aux plantes de grandir bien plus rapidement qu'en temps normal. Leur état émotionnel a beaucoup d'influence sur cette capacité, et la colère, la peur, ainsi que d'autres émotions négatives ont plutôt tendance à faire faner les plantes les entourant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Ven 1 Juin - 23:19

Harkhals

Biologie
Les harkhals proviennent des pics gelés du toit du monde. Ces humanoïdes lointains cousins des elfes tiendraient leur ascendance de leurs dieux eux-mêmes, Hark Et Khal deux dragons ancestraux. Afin de s'adapter aux dangers de leurs terres natales, leur physique a donc été revu à la hausse. Naturellement plus grands et bien plus musclés que leurs cousins du sud, ils avoisinent les deux mètres dans la moyenne pour un poids bien supérieur aux standards elfiques. Leur ascendance draconique les a pourvu de nombreuses excroissances osseuses sur l'ensemble du corps. La surproduction de matière osseuse se retrouve aussi à l'intérieur, l'ensemble de la musculature étant renforcé par une épaisse couche d'os limitant les impacts et permettant de subir des températures très basses. Leurs peaux sont  renforcées par une fine couche d'écailles particulièrement résistante, visible uniquement lorsqu'ils succombent à la rage.

Poilus et belliqueux, ils forment sans doute la race la plus violente des pics gelés. S'engonçant dans d'épaisses armures en adamantium, minerai caractéristique du toit du monde dont ils ont le secret de fonte. La chasse, au-delà d'une passion, est un véritable devoir dans leur culture. Bien qu'il s'agisse dans leur cas d'une traque visant à combattre les créatures les plus effroyables que le monde puisse produire. Il est à noter que les harkhals croient en l'amour et s'attacheront bien vite à un individu, lui vouant une forme de culte, bien qu'ils dissocient l'amour de la fornication. Cette pulsion génétique les rend par conséquent particulièrement sensibles à la magie de l'ombre.

Capacités communes
Pourvu de nombreuses plaques d'os, ils sont surtout réputés pour leurs leurs crocs sur-développés, ainsi que leurs fameuses excroissances rétractables au niveau des avant-bras et du coude, formant de véritables lames d'os, capables d'intenses perforations. Elles sont particulièrement résistantes et ont la particularité de pousser indéfiniment.

Tout au long de leur vie, les harkhals doivent lutter contre une envie irrépressible de faire couler le sang. Cet état de fureur connu communément sous le nom de rage draconique a pour fonction de plonger l'individu dans une transe de combat, recouvrant par la même occasion le porteur d'une armure d'écailles. Augmentant drastiquement leur force, leur vitesse et leurs réflexes. Cet état a cependant la fâcheuse tendance de consommer énormément d'énergie, en augmentant les capacités magiques et la fatigue de l'utilisateur. Sous ces effets, l'individu attaquera quiconque représente une menace pour lui, alliés compris.

Les Enfants d'Harkhal ne peuvent manipuler que deux types de magie, représentant leurs dieux, la terre et la lumière. Ils n'excellent d'ailleurs dans aucun de ces deux domaines, mais reste meilleurs que leurs cousins elfes.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Sünd
Admin
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 06/04/2018

MessageSujet: Re: Les espèces   Lun 11 Juin - 1:59

Lamias

Biologie
Les Lamias, où Hommes-Serpents, sont un peuple reptilien vivant dans les régions plus australes du monde, ils sont dotés d'un buste et de bras humanoïdes, qui se changent à partir de la taille en une queue de serpent couvertes d'écailles rigides. Ils ont une peau majoritairement sombre, alors que la couleurs de leurs écailles et de leurs chevelures peuvent varier, bien que l'adaptation fait qu'ils sont souvent difficiles à discerner dans leur environnement. Leur sociétés sont en général peu évoluées, reposant en tribus de petites tailles, éparpillées un peu partout dans leurs habitats naturels. Ils ont une espérance de vie moyenne de 70 ans, et maximal de 85 ans.

Capacités communes
Tous les Lamias ont le sang froid, c'est à dire qu'ils tirent leur force de la chaleur ambiante et des rayons du soleils, ils sont de ce fait souvent capable de déployer une force bien plus grande que l'on pourrait imaginer, mais perdent cette vigueur sous l'effet du froid. De plus, la très grande majorité des sous-espèces de Lamia disposent de crochets à venins, canines très développées capables d'injecter des toxines par morsure.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silit.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les espèces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les espèces
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noms locaux pour chaque espèces
» De nouvelles espèces
» Les espèces nuisible d'eau douce
» Différentes "espèces" de brochets?
» Gibier d'eau - Les différentes espèces chassables !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Silit, Cité aux Mille Vices :: Administration :: Règlement & Contexte :: Contexte-
Sauter vers: